samedi 15 avril 2017

Plantation de pommes de terre

Dimanche dernier, sous un soleil estivale, nous avions plantées nos pommes de terre pour la récolte principale. Avec Kiona devant la planteuse, Jérôme aux guides, notre ami Robert au volant et Anne sur la siège pour mettre les pommes de terre dans les godets. Puisque l'avant-train de la planteuse se dirige indépendant du cheval, les rangs sont super-droits malgré le fait que Kiona ne marchait pas tout à fait droit (bon, on ignore les deux premiers rangs, disons les rangs d'essay ;) ).
Les variétés plantées sont Charlotte, Rosabelle, Cephora et Amandine, quatre variétés ayant bien passé le test du goût les années passées!



mardi 4 avril 2017

Terreau de semis

Nous semons la plus grande partie de nos légumes dans des plaques culture, pour pouvoir mieux préparer le sol, et pour qu'ils soient bien développés et plus résistants aux ravageurs.
Pour les semis dans les plaques de culture nous faisons notre propre terreau. Il existe pour la plupart du fumier de nos juments bien décomposé (minimum 2 ans), du terreau bio, un peu de sable fin et du perlite. Nous obtiendrons ainsi un terreau de semis aéré qui est léger, qui est bien drainé mais qui retient suffisamment d'humidité et qui contient de nutriments pour que les plants se développent bien et puissent rester un peu plus longtemps dans les plaques avant de les planter si besoin. Ceci parce-que notre jardin est situé dans la vallée de l'Esperande et les nuits peuvent être très froids, trop froids pour certains légumes, même en avril, mai.
Nous préparons le nombre de plaques de culture que nous aurons besoin pour une session de semis pour que nous puissions semer rapidement plaque après plaque.
Pour couvrir les graines, nous utilisons du terreau fin pour les grosses graines comme les haricots, les fèves, les pois et du vermiculite pour les petites graines comme les choux, le persil, le céléri-rave.


vendredi 10 mars 2017

Semis dans la serre à plantes

Pour bien démarrer et surveiller de prêt les jeunes plants de légumes, nous faisons beaucoup de semis dans des plaques de culture. C'est une façon qui ne convient pas pour toutes les cultures, mais la grande plupart se développe bien de telle manière. La plus grande avantage est que nous puissions tenir la terre libre d'adventices jusqu'à la plantation. En faisant ainsi, les petits légumes juste plantés auront d'avance sur les adventices qui germeront après.
Les légumes qui ne supportent pas le repiquage sont les radis, les navets, les carottes, et les panais. Les autres légumes ne sont en général pas dérangés quand on les repique.
Selon leurs besoins, nous mettons les plaques sur des tables chauffantes ou pas.



 Il y a des graines qui sont très fines, comme ici les graines de céléri-rave